Fermer la fenÍtre
           

Redjem
Libye des grands espaces

   
   

 

         
 
Désert dur, immédiat, le Sahara libyen est désormais au cœur de l’approche esthétique d’Alain Sèbe. Volcans et lacs ou lumières et nuages qui filent d’un bout à l’autre de l’horizon nu, donnent une nouvelle image du désert, plus brute, plus difficile. Les vallées où se succèdent jardins et palmeraies, ou les venelles des villes anciennes pallient l’absence de nomadisme. En Libye, des “cités du désert” mythiques, avant-ports de l’océan saharien, remplacent les campements, le miaulement du vent sur des étendues écrasées de soleil vient en contrepoint du gazouillis des séguias : c’est de ces contrastes qu’est né Redjem. Le voyageur livresque y trouve des repères historiques en première partie, préparant la découverte photographique des paysages sauvages et arides du Fezzan, de Tripolitaine, de Cyrénaïque, et du Nord-Tibesti.
  Format de l’ouvrage 33 x 33 cm - 144 pages - 180 photos couleurs dont 40 pleines pages et 10 ,doubles pages - carte de situation géographique - vernis protecteur sur fond d’accompagnement - reliure dos cousu main - couverture extra-rigide pleine toile - jaquette plastifiée - étui de luxe. (2ème édition) 43 €