Fermer la fenÍtre
           

Un œil qui jamais ne se ferme

   
   

 

         
 
Aphorismes d’Ibrahim al-Koni traduits de l’arabe (Libye) par Yves Gonzalez-Quijano
accompagnés de 32 photographies d’Alain et Berny Sèbe

Écrivain libyen reconnu comme l’un des auteurs arabophones majeurs de notre temps, Ibrahim al-Koni nous emmène dans les univers qui ont nourri son œuvre : le Sahara tout d’abord (et en particulier la partie située aujourd’hui en Libye), mais également l’ensemble des relations qu’entretiennent les hommes avec le monde dans lequel ils vivent. Ces aphorismes, qui perpétuent une tradition arabe bien établie, explorent différents thèmes : la nature, le désert, l’eau, la mer, les saisons, le vent, le feu, l’arbre et la fleur, le roc…
L'auteur évoque avec un soin minutieux les paysages, leur flore et leur faune, les montagnes imposantes aussi bien que les minuscules grains de sable… Il dépeint également les habitants du désert, la manière dont ils vivent dans cet environnement, les rapports qu'ils entretiennent avec ces paysages. Al-Koni s'intéresse également aux comportements sociaux de ces nomades, bergers, chasseurs, de ces hommes et de ces femmes appartenant à une société tribale aux traditions toujours vivantes.
Les photographies souvent inédites d’Alain et Berny Sèbe accompagnent cet itinéraire poétique au cours duquel s’instaure un dialogue entre l’écrit et l’image.
  Format de l’ouvrage 12 x 19 cm 144 pages réunissant près de 500 aphorismes - 32 photos couleurs - couverture extra-rigide pleine toile - jaquette plastifiée. 19 €